Objectifs de développement durable des Nations Unies

Alignement supérieur d'Essex avec les ODD des Nations Unies

[Súpéríór Ésséx Íñc. ís álígñíñg íts sústáíñábílítý éffórts wíth thósé óf thé ÚÑ Sústáíñáblé Dévélópméñt Góáls (ÚÑ SDG’s). Thís álígñméñt wíll éñáblé Súpéríór Ésséx, páréñt cómpáñý óf Ésséx Fúrúkáwá Mágñét Wíré áñd Súpéríór Ésséx Cómmúñícátíóñs bráñds, tó ídéñtífý cómmóñ púrpósés áñd óppórtúñítíés fór áctíóñ wíth óthér éñtítíés, whílé cóllábórátíñg tó áchíévé á béttér áñd móré sústáíñáblé fútúré fór áll.]

Le programme ODD des Nations Unies a été lancé en 2015 dans le cadre de son Programme de développement durable à l'horizon 2030, défini par l'organisation, et comprend 17 objectifs de développement durable. Ces ODD sont un appel urgent à l'action de tous les pays – développés et en développement – dans le cadre d'un partenariat mondial. Ils reconnaissent que mettre fin à la pauvreté et à d'autres privations doit aller de pair avec des stratégies qui améliorent la santé et l'éducation, réduisent les inégalités et stimulent la croissance économique, tout en luttant contre le changement climatique et en œuvrant à la préservation de nos océans et de nos forêts.

 

Superior Essex s'est engagé à s'aligner sur 12 objectifs de développement durable spécifiques des Nations Unies, tout en comprenant que les 17 ODD s'excluent mutuellement. Ces ODD spécifiques peuvent être consultés ci-dessous et aident à soutenir la production verte de notre marque et les objectifs de produits durables, ainsi que les objectifs spécifiques Vision 2030 d'Essex Furukawa.

  • D'ici 2030, réduire considérablement le nombre de décès et de maladies dus aux produits chimiques dangereux et à la pollution et à la contamination de l'air, de l'eau et du sol.
    • Mettre fin à toutes les formes de discrimination contre toutes les femmes et les filles partout.
    • Assurer la participation pleine et effective des femmes et des chances égales de leadership à tous les niveaux de prise de décision dans la vie politique, économique et publique.
    • Augmenter sensiblement la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial.
    • Doubler le taux global d'amélioration de l'efficacité énergétique.
    • Renforcer la coopération internationale pour faciliter l'accès à la recherche et à la technologie en matière d'énergie propre, y compris les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique et la technologie avancée et plus propre des combustibles fossiles, et promouvoir les investissements dans les infrastructures énergétiques et les technologies énergétiques propres
    • Développer les infrastructures et moderniser les technologies pour fournir des services énergétiques modernes et durables pour tous dans les pays en développement, en particulier les pays les moins avancés, les petits États insulaires en développement et les pays en développement sans littoral, conformément à leurs programmes d'appui respectifs.
    • Atteindre des niveaux plus élevés de productivité économique grâce à la diversification, à la modernisation technologique et à l'innovation, notamment en mettant l'accent sur les secteurs à forte valeur ajoutée et à forte intensité de main-d'œuvre.
    • Améliorer progressivement, jusqu'en 2030, l'efficacité des ressources mondiales dans la consommation et la production et s'efforcer de découpler la croissance économique de la dégradation de l'environnement, conformément au cadre décennal des programmes sur la consommation et la production durables, avec les pays développés en tête.
    • D'ici 2030, réaliser le plein emploi productif et un travail décent pour toutes les femmes et tous les hommes, y compris pour les jeunes et les personnes handicapées, et un salaire égal pour un travail de valeur égale.
    • D'ici 2020, réduire considérablement la proportion de jeunes sans emploi, sans études ou sans formation.
    • Prendre des mesures immédiates et efficaces pour éradiquer le travail forcé, mettre fin à l'esclavage moderne et à la traque des êtres humains et garantir l'interdiction et l'élimination des pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l'utilisation d'enfants soldats, et d'ici 2025 mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes.
    • Protéger les droits du travail et promouvoir des environnements de travail sûrs et sécurisés pour tous les travailleurs, y compris les travailleurs migrants, en particulier les femmes migrantes, et les personnes occupant un emploi précaire.
    • Développer des infrastructures de qualité, fiables, durables et résilientes, y compris des infrastructures régionales et transfrontalières, pour soutenir le développement économique et le bien-être humain, en mettant l'accent sur un accès abordable et équitable pour tous.
    • Promouvoir une industrialisation inclusive et durable et, d'ici à 2030, augmenter considérablement la part de l'emploi et du produit intérieur brut de l'industrie, conformément aux circonstances nationales, et doubler sa part dans les pays les moins avancés.
    • D'ici 2030, moderniser les infrastructures et moderniser les industries pour les rendre durables, avec une utilisation plus efficace des ressources et une plus grande adoption de technologies et de processus industriels propres et respectueux de l'environnement, tous les pays prenant des mesures conformément à leurs capacités respectives.
    • Améliorer la recherche scientifique, améliorer les capacités technologiques des secteurs industriels dans tous les pays, en particulier les pays en développement, y compris, d'ici à 2030, encourager l'innovation et augmenter considérablement le nombre de travailleurs de la recherche et du développement pour 1 million d'habitants et les dépenses publiques et privées de recherche et de développement.
    • D'ici 2030, autonomiser et promouvoir l'inclusion sociale, économique et politique de tous, sans distinction d'âge, de sexe, de handicap, de race, d'origine ethnique, d'origine, de religion ou de statut économique ou autre.
    • Garantir l'égalité des chances et réduire les inégalités de résultats, notamment en éliminant les lois, politiques et pratiques discriminatoires et en promouvant une législation, des politiques et des actions appropriées à cet égard.
    • Adopter des politiques, en particulier des politiques d'échelle, de salaire et de protection sociale, et parvenir progressivement à une plus grande égalité.
    • D'ici à 2030, réduire l'impact environnemental négatif des villes par habitant, notamment en accordant une attention particulière à la qualité de l'air et à la gestion des déchets municipaux et autres.
    • Soutenir des liens économiques, sociaux et environnementaux positifs entre les zones urbaines, périurbaines et rurales en renforçant la planification du développement national et régional.
    • Mettre en œuvre le cadre décennal de programmes sur la consommation et la production durables, tous les pays prenant des mesures, les pays développés prenant la tête, en tenant compte du développement et des capacités des pays en développement.
    • D'ici 2030, parvenir à une gestion durable et à une utilisation efficace des ressources naturelles.
    • D'ici 2030, réduire considérablement la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation.
    • Encourager les entreprises, en particulier les grandes entreprises transnationales, à adopter des pratiques durables et à intégrer des informations sur la durabilité dans leur cycle de reporting.
    • Promouvoir des pratiques de passation des marchés publics durables, conformément aux politiques et priorités nationales.
    • D'ici à 2030, veiller à ce que les gens, partout dans le monde, disposent des informations pertinentes et d'une sensibilisation au développement durable et à des modes de vie en harmonie avec la nature
    • Aider les pays en développement à renforcer leurs capacités scientifiques et technologiques pour évoluer vers des modes de consommation et de production plus durables.
    • Renforcer la résilience et la capacité d'adaptation aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles dans tous les pays.
    • Intégrer les mesures relatives au changement climatique dans les politiques, stratégies et planifications nationales.
    • Améliorer l'éducation, la sensibilisation et les capacités humaines et institutionnelles sur l'atténuation du changement climatique, l'adaptation, la réduction des impacts et l'alerte précoce.
    • Prendre des mesures urgentes et significatives pour réduire la dégradation des habitats naturels, stopper la perte de biodiversité et, d'ici 2020, protéger et empêcher l'extinction des espèces menacées.
    • Réduire de manière significative toutes les formes de violence et les taux de mortalité associés partout.
    • Garantir l'accès du public à l'information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux.
    • Mettre fin aux abus, à l'exploitation, au traçage et à toutes les formes de violence et de torture à l'encontre des enfants.
    • Promouvoir l'état de droit aux niveaux national et international et garantir un accès égal à la justice pour tous.
    • D'ici à 2030, réduire considérablement les flux financiers et d'armes illicites, renforcer la récupération et la restitution des avoirs volés et lutter contre toutes les formes de criminalité organisée.
    • Réduire considérablement la corruption et les pots-de-vin sous toutes leurs formes.
    • Développer des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux.
    • Assurer une prise de décision réactive, inclusive, participative et représentative à tous les niveaux.
    • Élargir et renforcer la participation des pays en développement aux institutions de gouvernance mondiale.
    • Promouvoir et appliquer des lois et des politiques non discriminatoires pour le développement durable.
    • Renforcer la mobilisation des ressources nationales, notamment par le biais d'un soutien international aux pays en développement, afin d'améliorer la capacité nationale de perception des impôts et autres recettes.
    • Améliorer la stabilité macroéconomique mondiale, notamment par la coordination et la cohérence des politiques.
    • Améliorer la cohérence des politiques pour le développement durable.
    • Renforcer le partenariat mondial pour le développement durable, complété par des partenariats multipartites qui mobilisent et partagent les connaissances, l'expertise, la technologie et les ressources financières, pour soutenir la réalisation des objectifs de développement durable dans tous les pays, en particulier les pays en développement.
    • Encourager et promouvoir des partenariats public, public-privé et de la société civile efficaces, en s'appuyant sur l'expérience et les stratégies de financement des partenariats.
    • D'ici 2030, s'appuyer sur les initiatives existantes pour développer des mesures des progrès en matière de développement durable qui complètent le produit intérieur brut et soutenir le renforcement des capacités statistiques dans les pays en développement.

    Choisissez ci-dessous la plateforme sur laquelle vous souhaitez partager ce contenu. Merci pour votre partage !